Scrapbooking:Premier


Cette page décrit, de la manière la plus détaillée possible, la conception de mon premier (unique ?) scrapbook (ou scrapbooking ou scrap booking, j’avoue que je ne sais pas).
J’ai tenté de mettre le maximum de détails sur le matériel nécessaire, les astuces, … qui ont été utilisés tout au long de sa construction.
Merci d’être indulgent sur l’aspect de la réalisation, je ne suis pas trop manuel (je ne suis qu’un homme 🙂 ) et c’était ma première fois.
Ce cadeau devait être offert pour Noël, mais je n’ai pas pu résister et je lui ai donné avant 🙂

Genèse

Tout ceci ne serait pas arrivé sans ma gentille cousine (et sans ma muse : mon épouse bien évidemment).
En effet, il y a quelques mois (nous sommes en décembre 2008), ma cousine était venu avec des livres sur le Scrap-booking et j’avais trouvé une réalisation fort sympathique, constituée d’une page sur laquelle on trouvait une photographie, accompagnée de plusieurs mots vantant les qualités de la personne de la photo.
Avec ces vagues souvenirs en tête, j’ai tenté de faire pareil, mais en désirant rajouter plus de photographies de mon épouse, seule ou avec nos charmants enfants.

Merci Cousine !

Le matériel nécessaire

  • Petits noeuds

Ils viennent de Cultura, rayon ScrapBooking. Ils seront collés sur les petites fenêtres

  • Transparent pour imprimante

Utilisé pour écrire le mot « Corinne »

  • Ruban or et gris

Permet d’ouvrir facilement la fenêtre du bloc « En quelques mots » et de fermer la réalisation.

  • 5 feuilles de carton de 30x30cm

Achetées à Cultura (je sais plus dans quel rayon).




Les photos utilisés

Cette réalisation comprend une trentaine de photos qui ont été choisies parmi le stock que nous possèdons (environ 20 000). Le choix a été difficile, mais relativement rapide grâce à l’utilisation de Adobe PhotoShop Element qui permet, à l’instar de Picassa, de mettre des tags sur les photos (personnes présentes, lieux, dates, ….).
Chaque photo a été retouchée (pour que les couleurs soient uniformes, les imperfections gommées, …) :

Les détails


« Corinne » a été imprimé sur un transparent, ceci permettant de le placer en partie sur la photographie.


Sur chaque petite fenêtre, un petit noeud et un mot, en rapport avec la photo se trouvant dessous.


Les photographies sont liées au mot de la fenêtre du dessus

Réalisation pas à pas

Création des éléments

Coeur


La réalisation du coeur est simple, tout ayant été fait grâce à un logiciel de dessin. Il a suffit de trouver une photo sur laquelle nous étions tous les quatre, de prendre une forme de coeur dans le logiciel et de l’apposer dessus.
A noter :

  • J’ai mis le fond flou et changer la couleur de la peau
  • J’ai du déplacer l’image de mon fils et de moi-même car nous étions trop décalés à gauche.

En quelques mots


Ce bloc comprend la phrase « En quelques mots » sur lequel se trouve une fenêtre s’ouvrant sur le mot « mots » et faisant apparaître le mot « photos » lorsqu’on tire sur le ruban gris.

La base est constituée de deux petits bouts de carton jaune de 8x6cm.

On inscrit le premier texte « En quelques mots » sur l’un des cartons

On inscrit le premier texte « En quelques photos » sur l’autre carton.
Attention, le mot « photos » et le mot « mots » doivent être placés à la même position.

On découpe une fenêtre sur le premier carton
On colle un ruban permettant de soulever la fenêtre
On colle ensuite les deux cartons ensembles pour avoir le résultat suivant :

Bloc photo

Celui-ci est composé de plusieurs couches qui sont collées les unes aux autres:
:Les photos, Le cadre de couleur mauve (avec les écritures), Le cadre avec les découpes, les noeuds

  • On écrit sur la feuille en carton les différents mots.

Attention, si on utilise une imprimante, il faut d’avord découper le carton aux dimensions d’une feuille A4 normale et réaliser de nombreux tests.

  • On découpe un morceau de carton de dimension 17×8 cm

  • On colle par dessus une feuille « pochoir » qui a été préalablement découpée
    • On découpe (couleur rouge) des fenêtres

    Attention de bien attendre que le collage précédent soit sec !

    • On colle les photos en dessous

    Les photos ont été mise à l’échelle grâce à un logiciel de dessin. J’ai fait de nombreux essais d’impression sur papier en noir et blanc avant d’aller sur une borne Kodak pour les imprimer.

    • On colle les petits noeuds

    Attention, les noeuds sont collés le lendemain, une fois que le reste des autres couches sont bien collées.

    Montage

    Une fois les différents éléments préparés, il s’agit de faire des collages, découpages, ….
    Pas très compliqué, mais assez manuel.
    1- Papier mauve :


    La feuille blanche, ou plutôt le carton mauve. Ce sera la première pierre de notre réalisation.
    Le carton fait environ 30cm sur 30cm.
    2- Premières photos :

    On colle les éléments de la première page :

    • La photo principale sur le côté gauche, légèrement décalée.
    • Le coeur en haut à droite (pré-découpé)
    • Le titre sur transparent (attention ne mettre la colle que là où il y a de l’écriture)
    • Le bloc de mots/photos (attendre qu’il soit bien sec)

    3- Préparation pour le ruban :


    Deux entailles sont réalisées dans le carton mauve. Elles permettront de faire passer un ruban qui sera collé sous le carton.
    4- Papier mauve :

    Le ruban or est passé, il est collé et scotché (je ne voulais pas qu’il s’arrache) sur l’autre face.
    Dans tous le reste du processus, il faudra bien faire attention à ne écraser le ruban lorsque l’on appuie pour les collages ou autres.
    5- Sous-couche :

    Cette sous-couche correspond (regardez la photo tout en haut de la page) au support pour les photos de l’intérieur de la réalisation. Cette sous-couche a plusieurs avantages : cacher le ruban qui est en dessous, renforcer les battants qui s’ouvrent et changer la couleur du fond des photos.
    Attention, il faut mettre un grande quantité de colle pour que l’ensemble soit rigide.
    7- Préparation de la page inférieure :

    La page inférieure (vue lorsque l’on ouvre la réalisation) est constituée d’une feuille en carton ayant la dimension de celle du dessus.
    On va coller l’ensemble des photos dessus, en ce souvenant que l’on ne doit pas dépasser le cadre tracé, qui à les dimensions de la fenêtre qui s’ouvre.
    8- Préparation du derrière de la fenêtre :

    On va coller les photos (préalablement découpées) en prenant garde de ne pas dépasser le cadre (correspond à la fenêtre) et en prenant en compte la future découpe (les zigzag).

    Ensuite, on collera une feuille de carton de couleur beige sur le côté opposé, toujours dans le but de renforcer la rigidité de l’ensemble.
    9- Collage des deux parties :
    Pas de photos pour cette phase qui consiste uniquement à coller la partie supérieure de la réalisation (carton mauve + violet) et la partie basse (carton chocolat + beige).
    10- Découpe finale :


    Un fois les photos bien sèches, on découpe la fenêtre qui va s’ouvrir.
    Attention d’utiliser un cutter très bien aiguisé car il faut couper plusieurs épaisseurs (carton, photo, …).
    11- C’est terminé !
    Reste plus qu’à faire le noeud et votre réalisation est finalisée !

    Laisser un commentaire